Immobilier : de plus en plus de crédits refusés, le taux d'usure en question

Publié
Immobilier : de plus en plus de crédits refusés, le taux d'usure en question
France 3
Article rédigé par
A-C. Le Sann - France 3
France Télévisions

Il devient bien difficile de devenir propriétaire. En effet, de nombreux crédits immobiliers sont refusés. Le point avec la journaliste Anne-Claire Le Sann, présente, mercredi 17 août, sur le plateau du 12/13. 

Il devient très compliqué d’obtenir un prêt immobilier. "En moyenne, 45 % des demandes sont refusées depuis le 1e janvier, et c’est du jamais-vu. Les emprunteurs les plus touchés sont les 30-55 ans, à 51 %, suivent les primo-accédants, 19 %, et les seniors, 14 %", note la journaliste Anne-Claire Le Sann, présente, mercredi 17 août, sur le plateau du 12/13. C'est le taux d’usure qui est en cause, "un système de protection du consommateur", explique la journaliste. 

"Tout un écosystème qui est touché" 

"C’est le taux qui est donné par la Banque de France chaque trimestre au-delà duquel la banque a l’interdiction de prêter de l’argent. Et le problème, c’est que ce taux d’usure aujourd’hui n’augmente pas assez vite par rapport à la hausse des taux, autour de 2 % en ce moment", précise la journaliste. Or, "moins de prêts accordés, et c’est tout un écosystème qui est touché : les notaires, le BTP, l'immobilier, les organismes de crédits", note Anne-Claire Le Sann. Les professionnels proposent des solutions d’urgence, comme une réforme du mode de calcul du taux d’usure, ou la relève du taux pour un mois par le gouverneur de la Banque de France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.