Cet article date de plus d'un an.

Consommation : fort de son succès, le hard discount se développe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Consommation : fort de son succès, le hard discount se développe
Article rédigé par France 3 - L. Bazizin, R. Asencio, J-L. Boulesteix, F. Bohn, France 3 Montpellier, E. Revidon
France Télévisions
France 3
Alors que le pouvoir d’achat des Français est impacté par l’inflation, les magasins hard discount tirent leur épingle du jeu grâce à leurs prix bas. Une nouvelle enseigne vient d’ouvrir en France et un spécialiste brésilien devrait arriver.

À Alès (Gard), le premier magasin du discounteur Toujust a ouvert en fanfare, mercredi 1er mars. Son ambition est d’être 10 % moins cher que le reste des magasins hard discount. Les clients sont déjà prêts à bondir sur les bonnes affaires. À l’intérieur, ruée sur l’huile de tournesol à 1,35 euro la bouteille. "Ça vaut le coup", lance une cliente. Cette chaîne mise sur une nouvelle méthode avec moins d’intermédiaires. Les actionnaires sont aussi les producteurs et les fournisseurs et percevront directement 25 % des bénéfices. 

400 000 clients supplémentaires chaque mois chez Lidl

 

La bataille de ces magasins hard discount est acharnée car leur succès ne cesse de grandir. Lidl compte chaque mois plus de 400 000 clients supplémentaires. La crise ou l’inflation porte la progression de ces magasins au modèle économique parfois fragile. "Si on regarde sur 30 ans, il y a une progression régulière de certaines enseignes, mais il y a aussi des morts", avance Frédéric Boublil, consultant spécialiste en grande distribution. Le discount gagne du terrain en France, Toujoust prévoit d’implanter 50 supermarchés en 2023 dans l’Hexagone et le spécialiste brésilien Atacadão ouvrira son premier magasin à l’automne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.