Vidéo Les financements du plan de relance européen arriveront "dès le mois de mai" espère Clément Beaune

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

"On peut être prêts dès le mois de mai si chacun fait un effort pour accélérer", affirme le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, à condition toutefois de limiter ce qu'il appelle "des procédures bureaucratiques bruxelloises".

"Je pense que ce sera dès le mois de mai", a déclaré Clément Beaune, secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, lundi 15 février sur franceinfo, à propos du versement des premiers fonds du plan de relance européen, qui se chiffrera au total à 750 milliards d'euros. Les parlements des différents pays doivent encore adopter ce plan, à l'exception de ceux qui l'ont déjà fait comme la France.

"On a construit ce plan de relance en trois mois, on l'a négocié avec le Parlement européen jusqu'à la fin de l'année. Il y avait un blocage de la Hongrie et de la Pologne, on l'a surmonté en quelques semaines. Maintenant, les parlements nationaux voire régionaux doivent ratifier ce plan de relance, c'est la dernière étape", rappelle Clément Beaune.

D'habitude ça prend deux ans, là je crois qu'on va le faire en quatre ou cinq mois. La France a été le cinquième pays à le faire la semaine dernière.

Clément Beaune

à franceinfo

"On peut être prêts dès le mois de mai si chacun fait un effort pour accélérer", affirme Clément Beaune, à condition toutefois de limiter ce qu'il appelle "des procédures bureaucratiques bruxelloises".

Il rappelle en parallèle que sur les 100 milliards d'euros du plan de relance français, 10 milliards d'euros "ont été dépensés". "Sur ces 100 milliards, il y aura plus de 40 milliards d'euros qui viendront de l'Europe. D'ores et déjà, ce plan de relance européen produit ses effets, car sans cette garantie, nous n'aurions pas pu avoir un plan de relance aussi fort et aussi rapide en France", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.