Plan de relance : la France reçoit le feu vert de l'Union européenne

Sur les 100 milliards d'euros prévus dans le plan de relance du gouvernement français, près de 40 milliards seront financés par Bruxelles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président français, Emmanuel Macron, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, au Parlement européen, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 9 mai 2021. (JEAN-FRANCOIS BADIAS / AFP)

Feu vert de Bruxelles. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, en déplacement à Paris, a validé mercredi 23 juin le plan de relance de la France, financé en partie par des subventions européennes. Sur les 100 milliards d'euros de ce plan destiné à surmonter les conséquences économiques de la crise du Covid-19, 39,4 milliards d'euros seront financés par l'Union européenne. "Les mesures qu'il prévoit joueront un rôle déterminant dans la réalisation des transitions écologique et numérique, tout en rendant l'économie française plus compétitive et plus résiliente", a assuré la présidente de la Commission dans un communiqué (en anglais).

Investissements dans la transition écologique et le numérique

"Le plan de la France consacre 46% de son enveloppe totale à des mesures qui soutiennent les objectifs climatiques", détaille la Commission, avec notamment 5,8 milliards pour la rénovation énergétique. En outre, 21% de l'enveloppe totale seront dédiés à la transition numérique. "Le plan prévoit aussi des investissements dans la recherche, l'innovation, le déploiement de nouvelles technologies numériques, la numérisation de l'administration publique, la cybersécurité, l'identité numérique et la santé en ligne", ajoute la Commission. Des dépenses seront également effectuées en faveur de la recherche, du système de santé et de la cohésion territoriale.

Les pays de l'UE ont commencé à déposer fin avril à Bruxelles des plans nationaux d'investissements associés à des réformes structurelles, afin de décrocher leur part de ces financements. Formellement, le feu vert définitif aux différents plans nationaux sera donné par le Conseil qui représente les Etats membres, dont les premiers avis positifs sont attendus le 13 juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plan de relance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.