L'invité éco, France info

Covid-19 : "On n’échappera pas à une relance par la consommation", affirme le PDG d'Edenred qui produit les Tickets Restaurant

Bertrand Dumazy estime que le plan de relance du gouvernement devraît être "fléché", notamment en augmentant "le plafond de défiscalisation du Ticket Restaurant de 10 à 15 euros". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bertrand Dumazy, président-directeur général d’Edenred, invité éco de franceinfo, mardi 2 mars 2021.
Bertrand Dumazy, président-directeur général d’Edenred, invité éco de franceinfo, mardi 2 mars 2021. (FRANCEINFO)

Connu pour ses Tickets Restaurant et cartes cadeaux Kadeos, Edenred, le leader des solutions de paiement, vient de publier ses résultats 2020. Le groupe veut répondre à la crise économique et sociale en proposant des aides à la consommation, explique sur franceinfo mardi 2 mars Bertrand Dumazy, président-directeur général d’Edenred.  

"Edenred est rentré dans l’année 2020 avec une croissance à deux chiffres. Nous avons un deuxième trimestre en décroissance mais le deuxième semestre s’est inscrit en croissance, indique le PDG. Notre chiffre d’affaires n’a baissé que d’1,6%. En, réalité, par rapport à l’intensité de la crise que nous avons traversée, le retour à la croissance sur la deuxième partie de l’année est de très bon augure pour l’année 2021".

Le plan de relance, "une bonne chose"

"On n’échappera pas à une relance en partie par la consommation", affirme Bertrand Dumazy. Le patron d'Edenred estime que le plan relance de 100 milliards d’euros du gouvernement "est une bonne chose" même si, selon lui, "il faudra le compléter, par une relance par la consommation". "Sauf que cette relance dite keynésienne est en général dans des économies ouvertes peu efficace, sauf si on accepte de flécher ces dépenses de consommation", pointe-t-il.

"Si vous augmentez le plafond de défiscalisation du ticket de 10 à 15 euros, ce sont 50% de volume de plus qui iront chez les restaurateurs, poursuit Bertrand Dumazy. Et cet argent sera fléché, c’est à dire qu’il ne pourra aller que vers les restaurateurs… un secteur qui a grandement pâti de la crise".

Bertrand Dumazy, président-directeur général d’Edenred, invité éco de franceinfo, mardi 2 mars 2021.
Bertrand Dumazy, président-directeur général d’Edenred, invité éco de franceinfo, mardi 2 mars 2021. (FRANCEINFO)