Cet article date de plus de neuf ans.

Ségolène Royal dément la hausse des tarifs de l'électricité

Sur Twitter, la ministre de l'Ecologie affirme être en train de "négocier" avec EDF.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La ministre de l'Ecologie,  Ségolène Royal, le 3 juillet 2014 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

"Je [démens] catégoriquement l'information du Parisien selon laquelle il y aurait une augmentation du tarif de l'électricité. Au contraire." Très remontée, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, a nié, vendredi 4 juillet sur Twitter, la hausse annoncée par le quotidien régional de la facture d'électricité.

Selon Le Parisien, cette augmentation demandée aux ménages aurait été de 30 euros en moyenne sur l'année. Elle serait la conséquence directe de la décision du Conseil d’Etat, qui a invalidé le 11 avril une décision du gouvernement en 2012. Cette mesure visait à l'époque à limiter à 2% la hausse des tarifs de l’électricité pour la période d’août 2012 à août 2013. 

"La hausse de 5 % est annulée, et même si ça ne plaît pas à quelques spéculateurs, cette décision est fermement maintenue", précise encore la ministre de l'Ecologie, qui martèle : "[Quant] au rattrapage ordonné par le Conseil d'Etat, aucune décision n'est prise. Je négocie avec EDF pour protéger le pouvoir d'achat." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.