Cet article date de plus de neuf ans.

La facture d'électricité des Français va grimper de 30 euros

Il s'agit de la hausse moyenne prévue par le projet d'arrêté tarifaire du gouvernement, selon "Le Parisien".

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
En juillet 2012, le gouvernement Ayrault avait limité à 2% la hausse des tarifs réglementés, exclusivement proposés par EDF. Le Conseil d'Etat a annulé cette hausse, le 11 avril 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Une facture d'électricité alourdie de 30 euros. Selon les informations du Parisien, jeudi 3 juillet, il s'agirait de la hausse moyenne pour les 29 millions de clients d’EDF abonnés aux tarifs régulés de l’électricité (TRV), soit 92 % des ménages. L'augmentation atteint 45 euros en moyenne pour les clients "non résidentiels", autrement dit les abonnés professionnels.

Conséquence d'une décision du Conseil d'Etat

La hausse demandée aux ménages est la conséquence directe de la décision du Conseil d’Etat, qui a invalidé le 11 avril dernier une décision du gouvernement en 2012 qui cherchait à limiter à 2% la hausse des tarifs de l’électricité pour la période d’août 2012 à août 2013. Le projet d’arrêté tarifaire rectificatif a été transmis jeudi auprès du Conseil supérieur de l’énergie (CSE). Dans les prochaines semaines, ce dernier doit rendre un avis qui reste consultatif. 

En 2012, le gouvernement Ayrault avait voulu protéger le pouvoir d’achat des Français. Mais le Conseil d’Etat a estimé que l'augmentation des prix ne suffisait pas à couvrir les coûts de production d’électricité, contrairement à ce que prévoit la loi. L'Etat devrait publier un arrêté au cours du mois de juillet. EDF devrait par conséquent prendre en compte l'augmentation dans ses factures annuelles de rattrapage envoyées à l'automne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.