Les fraudes aux prestations familiales en forte augmentation

Selon RTL, près de 21 000 cas en France ont été détectés en 2013. Coût total : plus de 140 millions d'euros.

Les contrôles sur les prestations familiales ont nettement augmenté en 2013, expliquant largement la hausse du nombre de fraudes détectées.
Les contrôles sur les prestations familiales ont nettement augmenté en 2013, expliquant largement la hausse du nombre de fraudes détectées. (MAXPPP)

141,4 millions d'euros. C'est ce qu'ont coûté à l'Etat les fraudes aux prestations familiales en 2013, révèle RTL vendredi 23 mai. Un coût en hausse de 18,7% comparé à l'année précédente. Dans le détail, l'administration a détecté 20 937 cas. Un chiffre en augmentation de 16,5% par rapport à 2012.

"Seuls les actes intentionnels de tricherie ont été pris en compte dans ces calculs", précise RTL, les erreurs et oublis involontaires n'étant pas considérés comme des cas de fraudes. 

Quatre millions de contrôles supplémentaires en un an

Les prestations pour lesquelles l'administration a repéré le plus de fraudes sont le revenu de solidarité active (RSA) et les aides au logement. En revanche, RTL souligne que les fraudes aux allocations familiales représentent moins de 10% de l'ensemble des cas.

Cette augmentation globale signifie-t-elle forcément que les Français ont davantage fraudé qu'en 2012 ? Pas forcément. "Cette augmentation s'explique d'abord par la multiplication des contrôles. On en compte quatre millions de plus en un an, précise RTL. Surtout, ils se font de moins en moins au hasard. Les ordinateurs sont désormais capables de repérer très en amont les dossiers suspects grâce notamment à la technique du profilage."