Fin des tarifs réglementés pour les gros consommateurs de gaz : gare aux coupures !

À partir du 1er octobre prochain, il n'y aura plus de tarifs réglementés pour les gros consommateurs de gaz. Explications.

De nombreuses entreprises, mais aussi des écoles, des hôpitaux ou encore des syndics de copropriété sont confrontés à cette date butoir du 1er octobre, car c'est la fin des tarifs réglementés du gaz pour les gros consommateurs. Ils doivent donc souscrire un nouveau contrat parmi les offres de marché disponibles, chez leur fournisseur historique ou chez ses concurrents.

Entre 20 000 et 25 000 habitants concernés

Problème, 1 040 organismes n'ont toujours rien signé selon la Commision de régulation de l'énergie qui tire la sonnette d'alarme. "Aujourd'hui on estime entre 20 et 25 000 personnes qui sont en vérité des habitants [...] qui peuvent être coupés au 1er octobre parce que leurs syndics n'ont pas encore fait la démarche nécessaire d'aller chercher une offre du marché", affirme Philippe de Ladoucette, président de la Commission. Et tous les professionnels doivent rester vigilants d'ici la fin de l'année. Au 1er janvier 2016, les tarifs réglementés de l'électricité cette fois vont disparaître pour plus de 400 000 entreprises, avec un risque de coupure là aussi pour les retardataires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le médiateur de l\'énergie, les nouveaux fournisseurs de gaz et d\'électricité concentrent un nombre élevé de litiges par rapport à leurs abonnés.
Selon le médiateur de l'énergie, les nouveaux fournisseurs de gaz et d'électricité concentrent un nombre élevé de litiges par rapport à leurs abonnés. (MYCHELE DANIAU / AFP)