Prestations sociales : un milliards d’euros de fraudes détecté en 2019

Les fraudes aux prestations sociales détectées sont en hausse en 2019. Elles ont franchi la barre du milliard d’euros, sachant qu’une partie des fraudes ne serait toujours pas identifiée.

FRANCE 2

La Cour des comptes a communiqué mercredi 9 septembre les chiffres des fraudes aux prestations sociales détectées en 2019. Les fraudes s’élèvent à un milliards d’euros, soit une augmentation par rapport aux 850 millions d’il y a deux ans. Cependant, les résultats pourraient s’avérer en réalité plus élevés. Toutes les fraudes ne sont pas repérées par les autorités. Ces fraudes concernent les prestations sociales comme Pôle emploi, l’assurance maladie, les allocations familiales ou même la branche vieillesse.

Le fléau des fausses cartes vitales

Le journaliste Jean-Baptiste Marteau liste les différents types de fraudes sur lesquels se penchent les autorités. "Par exemple, des praticiens qui réalisent une consultation et, au lieu de passer la carte vitale de la seule personne qui est auscultée, ils prennent celles de toute la famille. Du coup, il y a une complicité entre le médecin et l’assuré qui permet d’être remboursé d’actes totalement fictifs. Les fausses cartes vitales, c’est le gros point noir selon la Cour des comptes. Il y en aurait jusqu’à trois millions en circulation", décrit-il. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le recouvrement des pensions alimentaires impayées sera géré par la Caisse d\'allocations familiales, a annoncé Emmanuel Macron le 25 avril 2019.
Le recouvrement des pensions alimentaires impayées sera géré par la Caisse d'allocations familiales, a annoncé Emmanuel Macron le 25 avril 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)