VIDEO. Encyclopédies: la fin du papier

L'Encyclopaedia Universalis a été placée en redressement judiciaire, incapable de faire face à la concurrence de Google ou Wikipédia.

France 2

L'Encyclopaedia Universalis a été placée en redressement judiciaire. La PME de 45 salariés créée en 1968 n'a pas réussi à faire face au développement de Google, et Wikipédia, une encyclopédie numérique et gratuite. Elle peut être rédigée à chaque instant par les internautes du monde entier. Il est impossible de résister à cette concurrence, malgré les tentatives d'adaptation. Universalis avait lancé une version numérique sur CD et des abonnements en ligne. Cela n'a pas fonctionné.

Internet tue l'encyclopédie

Avec internet, acheter une encyclopédie est devenu totalement désuet. "Ce type d'encyclopédie, je ne me souviens pas qu'on m’en ait jamais demandé", explique Armelle Ringeval, libraire à la 25e heure à Paris. "La dernière fois, c'était pour mon fils, il y a très longtemps", se souvient une femme. "Ma mère a une encyclopédie, quand j'ai besoin de la consulter, je vais chez elle", assure un homme. "J'ai toujours une encyclopédie, mais je regarde surtout internet", dit un homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
La page d\'accueil de la version anglosaxonne de l\'encyclopédie en ligne Wikipedia le 18 janvier 2012.
La page d'accueil de la version anglosaxonne de l'encyclopédie en ligne Wikipedia le 18 janvier 2012. (REUTERS)