Cet article date de plus de sept ans.

Un journaliste du "Monde" mis sur écoute pendant un mois

L'affaire remonte à 2009. C'est un article sur "le gang des barbares", intitulé "Meurtre d'Ilan Halimi : le récit des geôliers", qui a déclenché la procédure, selon le quotidien.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège du quotidien "Le Monde", à Paris. (JACQUES LOIC / AFP)

Une nouvelle affaire similaire à celle des fadettes s'ouvre. Le Monde (article payant) révèle, lundi 9 septembre, qu'un de ses journalistes, Gérard Davet, a été mis sur écoute par la police pendant un mois, afin de retrouver l'une de ses sources. Le quotidien annonce qu'il va déposer, devant la cour d'appel, une demande de nullité de la procédure, avant de pouvoir porter plainte.

L'affaire remonte à 2009. Mais les avocats du quotidien n'en ont eu connaissance que début juillet, lorsqu'il leur a été permis, pour la première fois, de consulter le dossier, précise Le Monde. "C'est un article sur 'le gang des barbares' qui a déclenché la procédure. Piotr Smolar et Gérard Davet ont publié, le mardi 21 mars 2006, dans Le Monde daté 22 mars, un long article détaillé intitulé, 'Meurtre d'Ilan Halimi : le récit des geôliers'", ajoute le quotidien. Ilan Halimi a été séquestré et torturé pendant trois semaines parce qu'il était juif. Il a été découvert à l'agonie le 13 février 2006, et est mort peu après, rappelle Le Monde.

"Pour la première fois, la vingtaine de personnes mises en cause, et notamment leur chef, Youssouf Fofana, racontaient le calvaire du jeune homme, et l'article, qui ne s'en cachait nullement, s'était appuyé sur leurs auditions devant les policiers de la brigade criminelle", poursuit le quotidien. Au total, 490 conversations ont été écoutées et enregistrées, selon Le Monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.