Cet article date de plus de huit ans.

TF1 n'exclut pas de porter plainte contre l'humoriste Rémi Gaillard

La chaîne estime que le canular de l'humoriste, qui a piégé l'émission "Confessions intimes" lui porte préjudice.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran YouTube de la vidéo dans laquelle Rémi Gaillard (à gauche) explique comment il a piégé l'émission "Confessions intimes", diffusée mardi 16 avril sur TF1, avec de faux comédiens, dont Aurélien (à droite). (YOUTUBE / FRANCETV INFO)

TF1 n'a pas apprécié le canular de Rémi Gaillard. L'humoriste a piégé l'émission "Confessions intimes", diffusée mardi 16 avril. L'un des couples témoin du programme était en fait un duo de comédiens dirigé par Rémi Gaillard. Le lendemain de la diffusion, la chaîne a réagi sur le site du Huffington Post"Nous avons été effectivement victimes d'une supercherie, d'une tromperie préméditée", explique-t-elle. Interrogée sur une éventuelle plainte, elle répond : "Nous n'excluons rien à ce stade. Nous examinons toutes les pistes. Ce qui est sûr, c'est que son canular nous porte préjudice et que ses accusations sont diffamatoires."

Mercredi, Rémi Gaillard a en effet raconté sur Le Plus que "la production est allée bien au-delà de [ses] espérances". Et d'ajouter : "Ce qui est génial, c'est que le scénario tout fait de TF1 était encore plus fou que ce qu'on avait prévu. (...) Ils ont fait jouer des scènes au couple, auxquelles nous n'aurions pas pensé".

Rémi Gaillard a répondu à la chaîne jeudi sur son compte Facebook pour démontrer que ces accusations sont véridiques. Il a publié des SMS que la journaliste de l'émission a envoyés à la comédienne engagée par l'humoriste et dans lesquels elle "dicte carrément les répliques".

 

Capture d'écran des SMS publiés par l'humoriste Rémi Gaillard. Il affirme que ces messages émanent de la journaliste de l'émission "Confessions intimes" et qu'ils étaient destinés à une femme qui témoignait dans l'émission. Une femme qui, en réalité, était une actrice qu'il avait engagé pour tromper l'émission. (FACEBOOK / FRANCETVINFO)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.