Cet article date de plus de dix ans.

Rupert Murdoch, propriétaire du feu News of the World, sera auditionné par une commission parlementaire

Rupert Murdoch, jugé intouchable, proche du Premier ministre David Cameron, sera malgré tout auditionné par un comité des médias, culture et sport qui ne peut pas le forcer à se présenter.Mais vu l"ampleur du scandale et la demande de transparence, Murdoch sera contraint d'accepter cette invitation pour la première fois de toute sa carrière.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Rupert Murdoch a fermé dimanche le journal le plus vendu au Royaume Uni, News of The World (EyePress News)

Rupert Murdoch, jugé intouchable, proche du Premier ministre David Cameron, sera malgré tout auditionné par un comité des médias, culture et sport qui ne peut pas le forcer à se présenter.

Mais vu l"ampleur du scandale et la demande de transparence, Murdoch sera contraint d'accepter cette invitation pour la première fois de toute sa carrière.

A ce rendez-vous avec des parlementaires, s'ajoute une autre mauvaise nouvelle pour le magnat des médias. Le rachat du bouquet satellitaire BSkyB par Murdoch, en échange de la cession de la chaîne Sky News, s'éloigne encore.

Le Premier ministre, David Cameron, a considéré que l'affaire des écoutes devait être réglée avant de s'engager dans toute acquisition.

Rebekah Brooks, directrice générale de News International, filière britannique de News Corp devrait aussi être auditionnée. Mais elle refuse de s"assoir sur le banc des accusés.

Ce ne sera pas une première pour
Mme Brooks déjà auditionnée dans deux affaires liées aux pratiques douteuses de News Corp. Une première fois en 2003, les autorités avaient accusé le quotidien The Sun, propriété de Rupert Murdoch, d'avoir payé la police pour obtenir des informations. Puis en 2009, le quotidien The Guardian révèlait que News Corp avait payé deux personnes pour qu"elles retirent leurs plaintes d"espionnage téléphonique.

Aujourd'hui Scotland Yard est accusée de ne pas enquêter en profondeur dans cette affaire des écoutes. La police britannique se défend en déclarant que sa priorité est la lutte contre le terrorisme.

Gordon Brown est "dégoûté"

Le scandale des écoutes illégales qui a entraîné a atteint des proportions inimaginables. L"ancien Premier ministre britannique, Gordon Brown est sorti de sa retraite politique pour condamnerle travail "dégoûtant" du News of The World. Des journalistes avaient essayé d"avoir accès à sa boîte vocale et à son compte en banque, toujours dans le but de dénicher des scoops. Ils ont tout de même réussi révéler que le fils handicapé du Premier ministre avait la mucoviscidose.

Gordon Brown fait partie des 3 800 victimes des écoutes téléphoniques estimées par les autorités britanniques.

A voir aussi

>>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.