"C'est un grand monsieur que nous perdons" : un dernier au revoir à Pierre Bellemare

Les obsèques de Pierre Bellemare ont eu lieu jeudi 31 mai à l'église Saint-Roch, à Paris. Sa famille, quelques célébrités et des anonymes sont venus lui rendre un dernier hommage.

L\'arrivée du cercueil lors de la cérémonie d\'obsèques de Pierre Bellemare à l\'église Saint-Roch à Paris, le 31 mai 2018.
L'arrivée du cercueil lors de la cérémonie d'obsèques de Pierre Bellemare à l'église Saint-Roch à Paris, le 31 mai 2018. (NICOLAS KOVARIK / MAXPPP)

Les obsèques de l'homme de télévision et de radio ont eu lieu jeudi 31 mai à l'église Saint-Roch, à Paris. Pierre Bellemare est décédé samedi 26 mai à l'âge de 88 ans. Sa famille, mais aussi quelques célébrités et des anonymes sont venus lui rendre un dernier hommage.

La cérémonie était ouverte à tous. C'est ce que souhaitait la famille de Pierre Bellemare. Naomi est venue avec un bouquet de fleurs blanches, un petit camélia blanc est épinglé sur sa veste. Avant d'entrer dans l'église, elle aime raconter cette petite anecdote. "Ma soeur était en adoration devant Pierre Bellemare et j'avais fait envoyer une carte par un ami de Paris à ma soeur de Gisors en faisant croire que c'était Pierre Bellemare qui lui avait écrit. Elle était folle de joie. Et puis avec le jeu de Pierre Bellemare, on avait gagné un voyage dans les années 1970. Donc voilà, j'ai des bons souvenirs", dit-elle. Pour Nelly, qui a travaillé avec Pierre Bellemare pendant 40 ans, l'émotion est encore plus grande. "C'était un grand monsieur. Pierre, je ne l'oublierai jamais", confie-t-elle.

"Pierre était un génie" 

Chroniqueur, télé et radio, Pierre Bellemare était incontournable pour beaucoup de Français qui l'ont vu ou entendu. Aux côtés des enfants du chroniqueur décédé, l'actrice et chanteuse Line Renaud est venue lui rendre un dernier hommage : "C'est le premier qui a fait une émission pour les artistes contre le sida. Pierre était un génie. D'ailleurs tout était toujours en mouvement dans sa tête. Il a tout inventé cet homme, c'est un grand monsieur que nous perdons."

Lorsque le cercueil pénètre dans l'église, Michel préfère rester dehors. Dans la poche de sa chemise, collée contre son coeur, il garde quelque chose précieusement. "C'est une photo qu'il m'avait dédicacée. On aimait l'écouter. Quand il racontait des histoires à la télévision on était devant son poste et on bavait d'admiration", raconte-t-il.

Une cérémonie "simple et très digne"

Au bout d'une heure, le cercueil ressort sous les applaudissements. Etienne regarde s'éloigner le corbillard. Il a assisté à la cérémonie "simple et très digne", dit-il. "C'est ce que représentait Pierre Bellemare. Moi j'ai fait beaucoup de route et je l'ai écouté pendant des années. On lui doit beaucoup. J'espère maintenant que dans les cieux il va continuer ses histoires merveilleuses pour l'éternités", poursuit-il. 

Les cendres de Pierre Bellemare seront déposées dans quelques jours dans la chapelle familiale du cimetière du Père-Lachaise, à Paris, dans la stricte intimité cette fois.