Les auteurs "historiques" des Guignols quittent l'émission

Suite du feuilleton Canal +, avec les remaniements opérés par Vincent Bolloré actionnaire majoritaire de la maison mère, le groupe Vivendi. Si l'émission est maintenue, quatre des auteurs de l'émission satirique s'en vont comme l'a annoncé le Parisien ce matin. La direction refuse d'officialiser mais France Info a eu confirmation

(Quatre des sept auteurs des Guignols de l'Info vont quitter l'émission © Maxppp)

C'est en fait un départ précipité : "Ils ne sont pas morts à la kalachnikov ", précise une source interne. Deux des plus anciens auteurs Lionel Dutemple et Julien Hervé, avaient, semble-t-il déjà annoncé leur volonté de partir. Mais après le passage en crypté de l'émission, du moins partiellement, c'est la suite du feuilleton médiatique de l'été.

Nouvelles plumes

Sur les sept auteurs il en reste donc trois. Le recrutement des nouvelles plumes est en cours. On cherche de jeunes talents qui viennent d'horizons très différents, nous dit-on en interne. Car la volonté est de se renouveler, de changer de ton, de dépoussiérer peut-être un peu ces guignols vieux de près de 30 ans, qui ne constituent plus depuis quelques années le produit phare de Canal +.

"Tout le monde est aux abris, c'est ultra-violent "

Ce changement intervient en pleine restructuration de la chaîne. Canal + "est dans l'oeil du cyclone ", nous confirme une source proche de la direction. L'ambiance est pesante : "tout le monde est aux abris, c'est ultra-violent ", confie un salarié. "Mais nécessaire " nous indique un autre. Canal+ était boursouflé. Il se passait un temps fou avant qu'une décision soit prise et validée. Vincent Bolloré veut faire bouger les choses, nous dit-on encore. L'homme d'affaires breton compte bâtir avec Vivendi une immense compagnie à l'américaine dont Canal+ ferait partie ! Et ça passe par la chute de quelques têtes : Rodoplhe Belmer, le directeur général, Renaud Le Van Kim, dont la société produisait le Grand Journal, Probablement Ara Aprikian, directeur de D8, D17 et I Télé et certainement d'autres encore d'ici la rentrée.