L'enquête de l'inspection des Finances sur Radio France dédouane Mathieu Gallet

L'enquête de l'inspection des Finances sur Radio France, qui avait été lancée après une série de révélations sur le coût de la rénovation du bureau de Mathieu Gallet, de sa voiture et d'un conseiller en communication, conclut à des dépenses qui "ne présentent pas de caractère abusif".

(Mathieu Gallet a été nommé PDG de Radio France en mai 2014 © Maxppp)

Les conclusions de l'enquête sur Radio France commandée par les ministères des Finances, de l'Economie et de la Culture après une série de révélations, par le Canard enchaîné, sur le coût de la rénovation du bureau de son PDG Mathieu Gallet et d'un conseiller en communication notamment, avaient été dévoilées dès jeudi par le site de L'Opinion.

Elles sont confirmées ce lundi avec la mise en ligne du rapport de l'IGF qui stipule qu'"aucune des dépenses examinées, du président ou d'un membre du Comex (comité exécutif), ne présente de caractère anormal ou disproportionné par leur nature ou leur montant".

Des décisions antérieures à son arrivée ou qui ne sont pas inhabituelles

Concernant la rénovation du bureau de Mathieu Gallet, la mission confirme que cette décision était antérieure à son arrivée, qui date de mai 2014, même si le nouveau PDG de Radio France "aurait cependant pu envisager de suspendre leur exécution comme il l'a lui-même reconnu". 

S'agissant des dépenses pour le conseiller en communication de Mathieu Gallet, la mission estime que le contrat en stratégie de communication n'est pas inhabituel pour Radio France, "ni par son contenu, ni par ses modalités de passation". Le nouveau PDG y a, de plus, apporté des "améliorations" qui témoignent "de la progression des procédures internes" à l'oeuvre depuis 2012, souligne-t-elle. 

Le rapport souligne également que le changement de véhicule de fonction du président de Radio France, évoqué par plusieurs médias, avait été prévu dès 2013 et qu'il "s'inscrit dans les règles de l'entreprise".

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.