Le PDG de Radio France aurait dépensé 100.000 euros pour rénover son bureau

Selon le Canard enchaîné, Mathieu Gallet aurait fait faire 100.000 euros de travaux pour rénover son bureau. Une annonce qui tombe mal pour le PDG en poste depuis mai dernier, alors que Radio France cherche à faire des économies pour combler son déficit de 21,3 millions d'euros cette année.

(Mathieu Gallet à la Maison de la radio en octobre dernier © Maxppp)

Dans un article du Canard enchaîn é à paraître ce mercredi, on apprend que Mathieu Gallet, le PDG de Radio France, aurait dépensé environ 105.000 euros pour rénover son bureau situé au troisième étage de la Maison de la Radio dans le 16e arrondissement de Paris. Selon l'hebdomadaire, factures à l'appui, il aurait fait refaire la moquette, la peinture, les stores électriques, et changé presque tout le mobilier qui datait de 1963. Ce bureau du PDG de Radio France avait déjà été rénové dans le cadre du grand chantier de réhabilitation de la Maison de la Radio, en novembre 2013.

Arrivé en poste en mai 2014, après avoir été nommé en février, Mathieu Gallet aurait également fait refaire une partie des murs ornés de boiseries précieuses en palissandre. Une rénovation très coûteuse nécessitant un ébeniste spécialisé, le bois étant une essence rare. Ses deux prédecesseurs auraient eux repoussé ces travaux de boiserie, selon le journal.

"Rien d'excessif" selon la directrice générale

Catherine Sueur, directrice générale, interrogée par France Info, explique que ces dépenses n'ont "rien d'excessif ", comparé au montant total de la réhabilitation de la Maison de la radio, de 430 millions d'euros. Dans un communiqué, la direction indique également que "la restauration des boiseries et meubles de ce bureau et de ses annexes était prévue dans le budget 2014 adopté en décembre 2013 ".

Le Canard publie un document interne à Radio France, où la ligne "bureau du président" indique une estimation de 34.500 euros, puis une dépense réelle de 72.494 euros selon un "coût revu à la hausse". Cela correspond seulement aux boiseries, indique le journal. En ajoutant 20.000 euros de nouveaux meubles et 15.000 euros de travaux, on parvient à plus de 105.000 euros (107.494 euros exactement). Cette affaire rappelle celle de la rénovation du bureau de Thierry Lepaon, ex-secrétaire général de la CGT, pour la somme de 62.000 euros.

21,3 millions d'euros de déficit cette année

Mais cette annonce intervient surtout au plus mauvais moment pour le PDG de Radio France, alors que plusieurs syndicats ont déposé un nouveau préavis de grève pour la journée de jeudi. Il s'agit du troisième appel à la grève en un mois face aux craintes de mesures d'économies. Car Radio France et l'Etat doivent prochainement conclure un nouveau COM (Contrat d'objectifs et de moyens), la maison cherchant à faire 50 millions d'économies et le moyen de compenser le déficit de 21,3 millions d'euros prévu cette année.

Dans ce contexte social, pour le syndicat Sud, le PDG va devoir s'expliquer. Il est intolérable, dit un de ses représentants, que de tels frais aient été engagés alors même que les salariés de Radio France et les moyens de production sont soumis au régime sec.