Jeremstar se met en retrait des "Terriens du Dimanche", après la diffusion d'une vidéo intime sur les réseaux sociaux

La chaîne C8 a annoncé que cette décision était prise "d'un commun accord". Le chroniqueur est au cœur d'une polémique sur les réseaux sociaux depuis plus de 24 heures.

Jeremy Giglon alias Jeremstar lors d\'une séance photo, le 5 octobre 2017, à Paris.
Jeremy Giglon alias Jeremstar lors d'une séance photo, le 5 octobre 2017, à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

Jeremstar a passé une très longue journée, mardi 16 janvier. Au terme d'une polémique et d'un déchaînement contre le chroniqueur sur les réseaux sociaux, la chaîne C8 a annoncé que Jeremstar allait "suspendre ses activités" dans l'émission "Les Terriens du Dimanche", une décision prise "d'un commun accord" avec le jeune youtubeur, selon un communiqué détaillé par Le Parisien. Il sera absent en conséquence du plateau de Thierry Ardisson dimanche prochain.

Le vol d'un "scoop" met le feu aux poudres

Tout a commencé avec une querelle au sujet du vol d'un "scoop". Un certain Aqababe qui se décrit comme "un jeune rebeu colérique mais talentueux" dans sa bio Twitter, a reproché à Jeremstar de lui avoir subtilisé une vidéo exclusive sur deux candidats de téléralité (pour les experts : Shanna et Adrien, des "Anges 10"). Il a alors menacé le chroniqueur de représailles et mis ses menaces à exécution en publiant sur le réseau social Snapchat une vidéo de Jeremstar en train de se masturber.

Aqababe ne s'arrête pas là et, après la suspension de son compte Snapchat, continue ses attaques sur Twitter. Il accuse un proche du chroniqueur, un homme d'une cinquantaine d'années, d'avoir des rapports sexuels avec des mineurs en se servant de la notoriété de Jeremstar comme appât. Selon le site jeanmarcmorandini.com, le chroniqueur affirme de son côté avoir porté plainte contre le jeune influenceur.