Audiovisuel : Emmanuel Macron souhaite que France 4, qui devait fermer en août, poursuive son activité

L'Elysée entend maintenir la diffusion sur la TNT de la chaîne publique, qui occupe actuellement le canal 14.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un adolescent de 14 ans regarde l'émission "La maison Lumni" sur France 4, pendant le confinement, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 24 mars 2020.  (MAXPPP)

Une bonne nouvelle pour la chaîne de télévision publique. Dans un message publié sur Twitter, Emmanuel Macron a fait part de son souhait, mardi 18 mai, de voir France 4, qui devait fermer en août, "[poursuivre] sa mission" autour de la jeunesse et de l'éducation. "Chaîne de l'animation et de l'éducation, France 4 a pris une place à part dans les foyers, notamment depuis la pandémie. Je souhaite qu'elle poursuive sa mission autour de deux axes : jeunesse en journée, culture en soirée, pour prolonger le succès de l'expérience Culturebox", a fait valoir le chef de l'Etat.

Selon l'Elysée, il s'agit de maintenir la diffusion de la chaîne sur le réseau hertzien de la TNT, où elle occupe actuellement le canal 14. La décision a été confirmée mardi soir par la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur RTL.

Le gouvernement prévoyait initialement d'arrêter France 4 à l'été 2020 au profit de programmes 100% numériques et dans un souci d'économies pour France Télévisions. Mais il avait octroyé un sursis d'un an à la chaîne, plébiscitée pour ses programmes éducatifs pendant la fermeture des écoles lors du premier confinement du printemps 2020.

"Je remercie le président de la République Emmanuel Macron. C'est une marque de confiance pour le service public et ses salariés qui œuvrent tous les jours au service de nos téléspectateurs. Nous sommes très honorés de poursuivre cette mission pour les jeunes et la culture", a salué mardi soir sur Twitter Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions.

Début mai, une quarantaine de sénateurs de tous bords avaient appelé les députés à "confirmer" un amendement voté par la chambre haute pour pérenniser la chaîne jeunesse, dans une tribune publiée dans Le Journal du dimanche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France Télévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.