Cet article date de plus de neuf ans.

Deux nouveaux équipements européens en route pour l'ISS

La navette Endeavour et son équipage de six astronautes ont quitté Cap Canaveral (Floride). Destination : la Station spatiale internationale (ISS) pour une mission de 13 jours, afin d'y livrer ses derniers gros éléments, deux équipements fabriqués pour la Nasa par le groupe européen Thales Alenia Space.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Les deux passagers supplémentaires portent le nom de Tranquility et de Cupola.
Le premier est un module de 18 tonnes, contenant le système de support de vie le plus sophistiqué jamais conçu. Son rôle est d’assainir l'eau et l'atmosphère, et il comporte également un compartiment toilettes pour l’équipage.
Cupola est un petit dôme d’observation muni de sept fenêtres, qui offrira une vue imprenable sur la Terre. Mais il comporte surtout une station de travail robotique, d’où les ingénieurs de l’ISS contrôleront les opérations d’entretien ou l’installation de prochaines structures.

Une fois ces deux éléments installés, la Station sera achevée à 90%.
_ Barack Obama a proposé de la prolonger au moins jusqu’en 2020. Seize pays participent à ce projet, mais son coût de 100 milliards de dollars est surtout financé par les Etats-Unis.

Ce décollage de la navette Endeavour intervient dans un contexte particulier aux Etats-Unis, puisque le président américain vient d’annoncer la fin du programme Constellation, qui prévoyait le retour des Américains sur la Lune d’ici dix ans.

2010 marque aussi la fin des vols des trois dernières navettes américaines. Il ne leur reste plus que cinq vols à effectuer. A l’avenir, pour acheminer ses astronautes vers la Station, les USA dépendront des vaisseaux russes Soyouz. Pour éviter cela, Barack Obama veut encourager le développement de systèmes de transport compétitifs par des sociétés privées qui feront office de sous-traitants pour la Nasa.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.