VIDEO. Martine Monteil : "Nous avons un otage, il faut épargner sa vie"

Pour l'ancienne patronne de la Police judiciaire, le commando maîtrise la situation, à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne).

L'étau se resserre autour des frères Kouachi, soupçonnés d'avoir perpétré la tuerie à Charlie Hebdo. Les deux hommes sont retranchés dans une imprimerie à Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) et retiennent au moins un salarié en otage .
Martine Monteil, ancienne patronne de la Police judiciaire, note "le professionnalisme de nos forces d'intervention, qu'elles soient de la police nationale ou de la gendarmerie".
 
La priorité est à la négociation
 
Selon elle, "la situation est maitrisée". "Il est évident que désormais ce commando va être neutralisé. Ils ont la situation en main", affirme-t-elle à France 3.
Mais pour Martine Monteil, la priorité est à la négociation. "D'autant que nous avons un otage et que c'est primordial, il faut épargner sa vie".
Toutefois, "quelle est leur détermination (des frères Kouachi, ndlr), quel est leur fanatisme, c'est difficile à dire", poursuit la spécialiste.
Le JT
Les autres sujets du JT
L\'intervention ds forces de police françaises, le 9 janvier 2015 à Dammartin-en-Goele (Seine-et-Marne).
L'intervention ds forces de police françaises, le 9 janvier 2015 à Dammartin-en-Goele (Seine-et-Marne). (JOEL SAGET / AFP)