VIDEO. Luz imagine les dessins de Charb, son "copain de beuverie, copain de connerie"

Le dessinateur a rendu avec verve un hommage émouvant à son ami Charb, mort dans l'attaque de "Charlie Hebdo".

FRANCE TELEVISIONS

Luz a contenu son émotion mais pas sa verve, vendredi 16 janvier, pour rendre hommage à son ami Charb, tué dans l'attaque de Charlie Hebdo. Exhortant la foule à faire naître "des milliers" de nouveaux Charlie, le dessinateur, rescapé de l'attentat, a lancé : "L'esprit de Charlie Hebdo est vivant !" devant les centaines de personnes rassemblées à Pontoise (Val-d'Oise), ville d'origine de Charb.

"'Je suis Charlie', prouvez-le ! Prenez vos crayons, vos papiers, un scan, un ordi, exprimez-vous… En texte, en dessin, en vidéo, que sais-je…" a-t-il demandé aux "lecteurs et lectrices de toujours ou d'un jour".

"L'humour bande encore"

Luz, qui signe la couverture du premier numéro de Charlie Hebdo sorti depuis l'attaque, s'est plu à imaginer les dessins qu'aurait pu produire son "copain de beuverie, copain de connerie" Charb."J'imagine et je me marre (...). Tu aurais dessiné Nétanyahou et Mahmoud Abbas. Dans ton dessin, ils ne se tiendraient pas la main, mais ils tiendraient la bite à Sarkozy."

"Charb, mon vieux pote, on ne va plus trop s'enculer tous les deux mais l'humour bande encore !" a-t-il encore lancé, fidèle à l'irrévérence de Charlie.

Luz rend hommage à Charb, le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d\'Oise).
Luz rend hommage à Charb, le 16 janvier 2015 à Pontoise (Val-d'Oise). (REUTERS)