Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le père d'une victime de l'attentat du magasin casher raconte les derniers instants de son fils

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le rabbin Batou Hattab, de la synagogue de La Goulette, à Tunis, est le père de l'une des quatre victimes de la tuerie dans le magasin casher de la porte de Vincennes, Yohav Hattab.

 

Yoav Hattab, un étudiant d'origine tunisienne de 22 ans, a été tué par Amedy Coulibaly dans le magasin casher de la porte de Vincennes, à Paris, vendredi 9 janvier. Son père, rabbin de la synagogue de La Goulette, à Tunis, invité sur le plateau de France 2 dimanche 11 janvier, raconte l'instant où il a appris la mort de son fils.

> > Suivez les événements de la journée en direct 

Un témoin qui se trouvait dans le magasin a donné des détails au père de Yoav Hattab sur le comportement héroïque de son fils, qui a voulu s'emparer d'une des armes du tueur. "On a tué mon fils parce qu'il est juif", dit-il, révolté. Battou Hattab avait envoyé son fils, "courageux", faire ses études en France parce qu'il le pensait plus en sécurité dans ce pays. Yoav Hattab, issu d'une fratrie de sept enfants, vivait seul à Paris. Son père est directeur d'une école juive à Tunis, où vit toute sa famille, qui est arrivée à Paris samedi après-midi.

"Il faut de l'action" contre les actes terroristes et antisémites, demande ce père ravagé par la douleur quand on lui demande ce qu'il pense de la grande marche républicaine. Plusieurs millions de personnes et une cinquantaine de chefs d'Etat et de gouvernement ont marché dimanche en hommage aux 17 personnes tuées par les trois jihadistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Charlie Hebdo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.