VIDEO. Charlie Hebdo: un hebdomadaire pas comme les autres

L'attentat contre Charlie Hebdo a fait 12 victimes. Derrière cette attaque c'est aussi l'esprit frondeur de l'hebdomadaire qui a été visé. Retour sur un hebdomadaire unique.

France 2

Philippe Val, ancien directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, a résumé sur France 2 l'esprit des dessinateurs disparus mercredi dans l'attentat perpétré contre la rédaction du journal satirique. "C'était des gens sans haine, qui croyaient que l'humour et l'intelligence étaient plus forts que tout."

Derrière le rire, Charlie Hebdo présentait une réflexion sérieuse sur la société. Bernard Pivot se souvient d'eux comment des gens qui avaient "un talent extraordinaire", "avec quelques traits, un peu d'humour, un peu d'esprit, ils en disent souvent beaucoup plus qu'un éditorial ou même un livre", ajoute-t-il.

"Des gens qui donnaient de la lumière aux autres"

Le metteur en scène Jean-Michel Ribes se souvient de l'ambiance particulière qui régnait au sein de la rédaction de Charlie Hebdo: "C'étaient des gens qui donnaient de la lumière aux autres. On se sentait bien avec eux".

Cabu, Tignous, Wolinski et Charb laissent aujourd'hui orpheline la grande famille des dessinateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs couvertures de \"Charlie Hebdo\", le 15 mars 2006 dans les bureaux de l\'hebdomadaire satirique, à Paris.
Plusieurs couvertures de "Charlie Hebdo", le 15 mars 2006 dans les bureaux de l'hebdomadaire satirique, à Paris. (JOEL SAGET / AFP)