Un an après, "Charlie Hebdo" est toujours soutenu, mais moins vendu

Le numéro 1224 de "Charlie Hebdo" est sorti en kiosque mercredi 6 janvier. Un numéro spécial avec une couverture déstabilisante, un édito engagé, des dessins et des soutiens.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un million d'exemplaires de Charlie Hebdo a été livré aux vendeurs de journaux à travers la France. Comme il y a un an, les lecteurs ont l'impression d'acheter un peu plus qu'un journal. "C'est la liberté d'expression qui a été touchée ce jour-là. C'est une de nos valeurs essentielles quand même, et il faut s'en souvenir", confie au micro de France 3 une cliente d'un kiosquier de Toulouse qui a reçu 300 numéros de l'hebdomadaire. L'an dernier, huit fois plus de Charlie Hebdo avaient été imprimés et contrairement à ce mercredi 6 janvier, à l'époque, il fallait faire la queue pour en avoir un.

Fini, les files d'attente

A Dijon comme ailleurs, après des ventes extraordinaires à la suite des attentats, rapidement, le phénomène s'est essoufflé. "Les lecteurs fidèles ont continué à acheter, mais ça se résume à cinq exemplaires vendus par jour", raconte une kiosquière.

Place de la Bastille à Paris, les ventes aussi ont bien diminué malgré les astuces du kiosquier. "Souvent, je le pose à côté de mes cartes postales parce que les touristes achètent un Charlie Hebdo au lieu d'une carte postale de la ville", explique Patrick Morault.

Le JT
Les autres sujets du JT