Prix Dessin Charlie : Céèf, 24 ans, premier lauréat, exprime "une colère", un vrai "point de vue" sur l'actualité

La rédaction de Charlie Hebdo a également récompensé un jeune lycéen allemand de 18 ans, fidèle lecteur du journal depuis Hambourg.

Le dessin qui a permis à Céèf, Français de 24 ans, de remporter le prix Dessin Charlie 2020.
Le dessin qui a permis à Céèf, Français de 24 ans, de remporter le prix Dessin Charlie 2020. (Céèf)

Le lauréat de la première édition du prix du Dessin Charlie, organisé par le journal Charlie Hebdo, a été annoncé mardi 9 juin, en exclusivité sur franceinfo. Il s'agit de Céèf, un jeune dessinateur français de 24 ans.

Le Prix Dessin Charlie, organisé conjointement avec le Trophée Presse Citron/BNF, l’École Estienne et l’association "Dessinez Créez Liberté", a été organisé au mois de mars pour les dessinateurs amateurs de 18-25 ans autour du thème "Vivre sans portable". Céèf a dessiné la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, avec ce commentaire : "Pour vivre sans portable, nous mettrons en place un numéro d'appel d'urgence".

Un autodidacte critique de la communication politique

"Son dessin donne vraiment un point de vue. C'est ce qu'on cherchait. On voulait un dessinateur qui soit d'abord un observateur", a déclaré le dessinateur Juin, de Charlie Hebdo. "Pour ce dessin, c'est vraiment une colère. Je ne sais pas si vous vous rappelez, en début d'année, un jeune étudiant s'était immolé par le feu devant le Crous (de Lyon). La seule réponse du gouvernement avait été de mettre en place une ligne téléphonique d'appel d'urgence pour répondre à la précarité", a expliqué Céèf.

"J'ai commencé le dessin de presse sur le tard, après l'attentat du 7 janvier 2015 (contre la rédaction de Charlie Hebdo). Mais j'ai toujours beaucoup aimé le dessin, j'ai toujours dessiné depuis tout petit, grâce aux gens de ma famille qui m'ont appris la technique, confie le lauréat de la première édition du Prix Dessin Charlie. Je n'ai pas fait d'études pour ça. C'est devenu un exercice quasiment quotidien. Le dessin pour moi, c'est une passion. J'adorerais vraiment pouvoir en faire un métier. Pour l'instant, ce n'est que le début. "

Pour moi, c'est une passion nécessaire, un exutoire. Sans le dessin, la vie serait un peu plus compliquée à vivreCéèf, lauréat du prix Dessin Charlieà franceinfo

Céèf a fait une classe préparatoire puis le CELSA (école spécialisée dans les sciences de l'information et de la communication qui dépend de la Sorbonne Université) jusqu’en 2019. Il est actuellement en recherche d’emploi et profite de son temps libre pour se perfectionner dans le dessin de presse.

Ecoutez l'interview de Céèf, premier lauréat du prix Dessin Charlie
--'--
--'--

La rédaction de Charlie Hebdo a également récompensé un jeune lycéen allemand de 18 ans, fidèle lecteur du journal à Hambourg. Les deux gagnants vont recevoir de nombreux lots, parmi lesquels du matériel de dessin et des livres. Leurs dessins seront publiés mercredi 10 juin dans l'édition de Charlie Hebdo

Le dessin de Tyll Peters, Allemand de 18 ans vivant à Hambourg, également lauréat du prix Dessin Charlie 2020, décerné par Charlie Hebdo.
Le dessin de Tyll Peters, Allemand de 18 ans vivant à Hambourg, également lauréat du prix Dessin Charlie 2020, décerné par Charlie Hebdo. (Tyll Peters)