"Charlie Hebdo" : le dessinateur Luz annonce qu'il ne dessinera plus Mahomet

Le dessinateur du magazine satirique a fait cette annonce au cours d'un entretien accordé aux "Inrocks", publié mercredi.

Le dessinateur Luz présente son dessin de Mahomet publié en une du premier \"Charlie Hebdo\" publié après l\'attentat du 7 janvier, le 13 janvier 2015, à Paris.
Le dessinateur Luz présente son dessin de Mahomet publié en une du premier "Charlie Hebdo" publié après l'attentat du 7 janvier, le 13 janvier 2015, à Paris. ( PHILIPPE WOJAZER / REUTERS)

Trois mois après avoir signé le dessin "Tout est pardonné", il fait ses adieux à Mahomet. Le dessinateur Luz, auteur de la une controversée du numéro de Charlie Hebdo paru après la tuerie de janvier, déclare qu'il ne dessinera plus le personnage du prophète, dans un entretien au magazine Les Inrockuptibles (article abonnés), paru mercredi 29 avril.

"Je m'en suis lassé"

"Je ne dessinerai plus le personnage de Mahomet, il ne m'intéresse plus, déclare-t-il. Je m'en suis lassé, tout comme celui de Sarkozy. Je ne vais pas passer ma vie à les dessiner." 

Le numéro des "survivants" de janvier, avec la caricature de Mahomet en couverture qui tenait une pancarte "Je suis Charlie" et dont le surtitre était "Tout est pardonné", avait suscité des manifestations parfois violentes dans plusieurs pays musulmans.

A la fin janvier, réagissant à ces manifestations, Luz avait estimé que "la majorité des musulmans se fout de Charlie Hebdo". "Je pense que les gens qui s'arrogent le droit de dire que l'ensemble de la communauté musulmane a été offensée sont des gens qui prennent les musulmans pour des imbéciles, expliquait-il. Nous, on ne prend pas les musulmans pour des imbéciles."