Attentats de janvier 2015 : le procès sera filmé, une première pour un procès terroriste

La captation d'images est en principe interdite sauf si elles présentent un intérêt pour la constitution d'archives historiques.

Quatorze suspects comparaîtront en septembre au nouveau palais de justice de Paris dans le procès des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l\'Hyper Casher en 2015.
Quatorze suspects comparaîtront en septembre au nouveau palais de justice de Paris dans le procès des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Casher en 2015. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Le procès des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, qui se tiendra en septembre à Paris, sera filmé, a décidé mercredi la cour d'appel de Paris, a appris jeudi 9 juillet franceinfo de sources concordantes, confirmant une information de BFMTV. Il s'agit d'une première en France pour un procès sur des faits de terrorisme.

C'est la cour d'appel de Paris qui a autorisé la captation vidéo des audiences. Le Parquet national antiterroriste précise à franceinfo que ce procès, qui aura lieu à partir de 2 septembre prochain, sera filmé en tant que "procès historique".  Le Pnat affirme également à franceinfo qu'il s'agit du premier procès terroriste à être filmé en France. Si la captation d'images et d'enregistrements lors des procès est en principe interdite en France, elle peut être autorisée depuis la loi Badinter de 1985, si cela "présente un intérêt pour la constitution d'archives historiques de la justice".

Quatorze suspects jugés

Quatorze suspects doivent comparaître devant une cour d'assises spéciale qui siégera au nouveau tribunal de Paris, porte de Clichy et non, comme à l'accoutumée, dans le palais de justice de l'île de la Cité pour des raisons logistiques. Ils sont soupçonnés à des degrés divers de soutien logistique aux frères Kouachi et Amédy Coulibaly, auteurs des attaques qui ont visé la rédaction de Charlie Hebdo, une policière municipale à Montrouge et le supermarché parisien Hyper Cacher, faisant 17 morts, entre les 7 et 9 janvier 2015.