Canal+ peut racheter Direct 8 "sous conditions"

Le rachat, autorisé par le CSA mardi, est très encadré pour éviter un abus de position dominante du Groupe Canal+.

Le CSA avait donné son feu vert au rachat de Direct 8 par le groupe Canal+, le 18 septembre 2012.
Le CSA avait donné son feu vert au rachat de Direct 8 par le groupe Canal+, le 18 septembre 2012. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

MEDIAS - C'est la fin d'un long processus de négociations. Lancé à l'automne 2011, le rachat de la chaîne de la TNT Direct 8 par Vivendi et sa filiale Groupe Canal+ est en passe d'être finalisé. Mardi 18 septembre, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a autorisé la procédure "sous conditions" pour éviter que le Groupe Canal+ ne déséquilibre le marché de la télévision gratuite en utilisant sa position dominante.  FTVi résume les conditions qui encadreront la chaîne, baptisée "D8".

Pas plus de vingt films achetés par an

L'Autorité de la concurrence avait donné un premier feu vert lundi 22 juillet. Elle avait notamment obtenu du groupe l'engagement de limiter les acquisitions des droits de films américains, de séries américaines et de films français.

En autorisant l'achat de la chaîne du groupe Bolloré par Canal+, le CSA impose de nouvelles conditions. Dans le détail, d'après le site spécialisé Pure Médias, le groupe Canal+ ne pourra signer un accord qu'avec un seul des studios américains pour ses chaînes gratuites. Le groupe "ne pourra pas acquérir les droits gratuits et payants de plus de 20 œuvres cinématographiques par an". Les films à petit budget (moins de 7 millions d'euros) devront constituer au moins un tiers des longs métrages acquis à la fois par Canal+ et par D8, selon BFMTV.

Une seule soirée pour les séries

Canal+ souhaitait que D8 bénéficie de deux soirées par semaine pour diffuser des séries américaines. Mais le CSA en a décidé autrement, selon BFMTV. Une seule première partie de soirée hebdomadaire, en moyenne, pourra y être consacrée.

Dix-huit mois d'attente pour les séries françaises

La chaîne cryptée a déjà diffusé des séries hexagonales comme Engrenages ou encore Braquo. Pour les diffuser à son tour, D8 devra "attendre un an et demi après cette diffusion en payant", écrit également BFMTV.

Limitation du catalogue StudioCanal

Seuls 36% des films achetés par D8 pourront provenir de ce catalogue détenu à 100% par Canal+. Avec 5 000 films, c'est l'un des plus importants de France. En outre, lorsqu'un film sera acheté, "D8 n'en détiendra les droits que pendant six mois maximum", écrit encore BFMTV.