Cet article date de plus de sept ans.

Antoine de Caunes prend la tête du Grand Journal

Quelques jours après l'annonce du départ de Michel Denisot, le nom de son successeur est connu : c'est Antoine de Caunes qui le remplacera à la tête du Grand Journal, information confirmée lundi soir par Michel Denisot lui-même. Rodolphe Belmer, le PDG de la chaîne cryptée a choisi un profil plus fantaisiste pour redynamiser le programme en perte de vitesse.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Benoit Tessier Reuters)

Beaucoup de noms ont circulé pour prendre la place de Michel Denisot au Grand Journal . Après l'annonce de son départ du programme phare de Canal+, les rumeurs allaient bon train. La plupart menaient vers des présentateurs actuels de la maison, notamment Maïtena Biraben et Ali Baddou.

Le choix de la chaîne s'est finalement porté sur l'ancien compère de Philippe Gildas à Nulle Part Ailleurs : Antoine de Caunes. D'après Libération qui a dévoilé lundi l'information, Canal+ souhaiterait donner une nouvelle jeunesse au programme en lui donnant une touche plus fantaisiste. Michel Denisot lui-même l'a confirmé lundi soir, pendant le Grand Journal :

"C'est un excellent choix, évidemment, il connaît bien la maison, il connaît l'endroit, il connaît aussi le studio et il sera là à partir du mois de septembre."

La confirmation ultime, celle de l'intéressé, est arrivée vers 22h45 lundi.

Il faut dire que le Grand Journal a passé une année difficile. L'émission a tout d'abord souffert en terme d'audiences, grignotéepar la concurrence venues de la TNT (C à vous sur France 5 et Touche pas à mon poste sur D8). Mais elle a aussi pâti de la mauvaise image donnée par le livre au vitriol écrit par l'ancien chroniqueur Ollivier Pourriol.

Antoine de Caunes réclamé

Récemment assez actives sur internet, les rumeurs annonçant l'acteur et réalisateur avaient pris de l'ampleur sur Twitter. Le présentateur des Césars s'en était d'ailleurs amusé en publiant toutes les occurrences à son arrivée à la tête du programme pendant la nuit du 8 juin dernier.

Une pétition en ligne avait même été lancée par des fans pour voir Antoine de Caunes remplacer Michel Denisot. Trublion de Nulle Part Ailleurs aux côtés de José Garcia à la fin des années 80 et jusqu'en 1995, le fils de Georges de Caunes revient donc par la grande porte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.