Cet article date de plus de cinq ans.

Manche : les urgences contraintes de fermer à Valognes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Manche : les urgences contraintes de fermer à Valgnes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En raison du manque de médecins et d'infirmiers, le service a dû fermer ses portes.

Depuis près d'une semaine, les urgences de Valognes n'ont pas vu un médecin ni un patient. La direction de l'hôpital a dû les fermer, faute de médecins pour assurer les soins. Pas assez de titulaires ni d'intérimaires disponibles pour prendre en charge les besoins. Les habitants de Valognes ne sont pas rassurés. "Si quelqu'un fait un arrêt cardiaque demain, ses chances de survie seront beaucoup plus minces par rapport à un habitant d'une grande ville", constate une femme. Désormais, c'est à Cherbourg que toutes les urgences de la région convergent. Il faut 20 minutes de route pour s'y rendre. La maison-mère du centre hospitalier du Cotentin dit ne pas avoir eu le choix dans une région déjà sous tension toute l'année.

"Un dysfonctionnement majeur"

C'est la première fois en France qu'un service tout entier ferme ses portes. Une situation illégale selon Patrick Pelloux, chef de file des urgentistes. Il parle d'un "dysfonctionnement majeur". Le maire envisage de porter plainte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.