Une petite commune des Yvelines en guerre contre les compteurs Linky obligatoires

Le maire de Magny-les-Hameaux refuse l'installation des compteurs électriques Linky chez les habitants de la commune, mais aussi dans les locaux de la mairie.

Installation d\'un compteur Linky (illustration).
Installation d'un compteur Linky (illustration). (FABRICE ANTERION / MAXPPP)

Pas de compteur Linky dans la commune de Magny-les-Hameaux, dans les Yvelines. Le maire divers gauche Bertrand Houillon n'en veut tout simplement pas, non seulement pour ses administrés, mais aussi pour les bâtiments dont la mairie est propriétaire. C'est d'ailleurs ce qui rend ce mouvement inédit.

Inquiétudes sur la protection des données et sur la sécurité des installations

En s'opposant à l'installation de compteurs Linky dans les bâtiments communaux, le maire se met hors la loi : comme tout particulier, la mairie n'a pas le choix. Mais Bertrand Houillon invoque le principe de précaution : "On n'a pas eu forcément de réponses en termes de protection des données, en termes aussi de qualité technique de ces installations, puisqu'on sait qu'il y a un certain nombre de compteurs qui provoquent des incendies."

Dans ce bras de fer avec Enedis, le maire conteste surtout le caractère obligatoire des compteurs Linky : "C'est du jamais vu, une installation à marche forcée comme elle se fait aujourd'hui, avec des prestataires qui sont violents vis-à-vis des habitants." La méthode confine au harcèlement, pour Pierre, un habitant : "Depuis environ une grosse semaine, j'ai dû recevoir entre dix et treize appels, deux à trois par jour."

Du côté d'Enedis, le mouvement "est en route"

Le maire a envoyé un courrier pour exprimer son refus au directeur adjoint d'Enedis dans les Yvelines, Carlos Montes, qui préfère relativiser : "On poursuit bien évidemment le dialogue et on espère que les choses rentreront dans l'ordre par la preuve. Je rappelle quand même que nous avons déjà déployé 25% des compteurs sur Magny-les-Hameaux, donc le mouvement est en route." À l'échelle des Yvelines, ce sont 340 000 compteurs Linky qui ont été remplacés, la moitié du réseau.

Enedis rappelle que le déploiement des compteurs Linky est obligatoire d'ici 2021. Les municipalités qui ont tenté, via des délibérations ou des arrêtés, de contourner le caractère obligatoire des compteurs Linky, en laissant le choix aux administrés d'accepter ou non leur installation, ont toutes été déboutées en justice.