Linky : peut-on s'y opposer ?

Le bras de fer judiciaire continue entre Enedis et des opposants à Linky. Le tribunal administratif de Toulouse (Haute-Garonne) a donné en partie raison aux détracteurs du compteur. Les précisions de Sophie Neumayer.

Voir la vidéo
FRANCE 3

À Toulouse, en Haute-Garonne, le tribunal administratif a donné en partie raison à des opposants au compteur Linky d'Enedis. La journaliste Sophie Neumayer décrypte cette décision. Cette décision de justice en référé, qui ne tranche donc pas sur le fond, ne fait que rappeler la loi. "Enedis ne peut évidemment pas rentrer de force chez vous pour y installer un compteur intelligent. Ses techniciens doivent prendre rendez-vous avec vous, par contre, si votre compteur se trouve à l'extérieur, vous ne pouvez pas vous opposer à son remplacement.", explique la journaliste.

La justice ne peut obliger personne à ouvrir sa porte

Pour l'instant, la justice n'a jamais obligé personne à ouvrir sa porte à Enedis pour changer de compteur. Tout ce qu'on sait, c'est que Enedis à elle, l'obligation d'installer ces compteurs Linky, c'est inscrit dans la loi. "Est-ce qu'un jour le fournisseur d'énergie fera des actions en justice pour obliger les réfractaires à installer ce compteur ? Nous n'en sommes pas là.", conclut Sophie Neumayer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le compteur Linky gagne du terrain, mais les promesses des pouvoirs publics ne sont pas toutes tenues.
Le compteur Linky gagne du terrain, mais les promesses des pouvoirs publics ne sont pas toutes tenues. (DAMIEN MEYER / AFP)