Compteur Linky : Enedis perd sur le terrain de la santé

Mardi 23 avril, le tribunal de Bordeaux (Gironde) a donné raison à 13 opposants aux compteurs Linky, reconnaissant les effets néfastes sur certaines personnes électrosensibles.

FRANCE 3

Dans un cinéma de Bordeaux (Gironde), Isabelle Warin, la gérante, se bat pour que son ancien compteur ne soit pas remplacé par un compteur Linky. Elle ne veut pas risquer que certains des spectateurs de son cinéma, potentiellement électrosensibles, aient à subir des effets néfastes. Certaines de ces personnes électrosensibles ont d'ailleurs assigné en justice Enedis, constructeur du compteur Linky, en début d'année.

Enedis va faire appel

Mardi 23 avril, le tribunal de Bordeaux a ainsi donné raison à ces plaignants, estimant qu'il y a un "trouble manifestement illicite par manquement au principe de précaution". Sur 206 plaignants, 13 ont obtenu gain de cause et les autres ont été déboutés. Les compteurs ne seront pas retirés mais Enedis devra mettre en place des protections anti-ondes. Enedis compte aussi faire appel de la décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le compteur Linky gagne du terrain, mais les promesses des pouvoirs publics ne sont pas toutes tenues.
Le compteur Linky gagne du terrain, mais les promesses des pouvoirs publics ne sont pas toutes tenues. (DAMIEN MEYER / AFP)