Les coulisses du marché du marbre

Une équipe de France 2 est allée visiter une carrière de marbre à Chambéry.

FRANCE 2

Le marbre a longtemps était signe de luxe et de distinction. Avec la mondialisation, le Brésil, la Chine, ont cassé les prix et le marbre est désormais partout.
Des dizaines de références de marbre sont désormais proposées en magasins. Le premier prix commence à 40 euros/m² et peut monter à plus de 200 euros pour les marbres les plus rares. Certains de ces marbres, surtout les plus colorés sont produits en France comme par exemple dans une carrière près de Chambéry. Ici, depuis l'antiquité, on extrait le bleu de Savoie, un marbre particulièrement résistant et lumineux. "Il s'agit d'un marbre cristallin qui est vieux de 190 millions d'années. Il s'agit d'un matériau unique de par sa couleur. C'est la seule carrière au monde qui produit ce gris", explique au micro de France 2, Olivier Dubant, marbrier.

Le marché repart

Des ouvriers italiens travaillent dans cette carrière. Ce sont les seuls en Europe qui détiennent encore le savoir-faire pour extraire des blocs de marbre. Chaque année, seulement une vingtaine de blocs sont extraits de cette carrière. Le précieux matériau part ensuite pour la marbrerie à 200km. 80% de ce marbre vendu à 150 euros/m² est exporté partout dans le monde.
En France, l'extraction du marbre déclinait depuis les années 50, mais à la grande surprise des exploitants, le marché est reparti grâce à la construction de luxe. Ces derniers mois, plusieurs carrières ont même été rouvertes en Languedoc ou en Ariège.

Le JT
Les autres sujets du JT