Les buralistes contraints de diversifier leurs activités pour survivre

Publié
Les buralistes contraints de diversifier leurs activités pour survivre
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Justet, G.De Florival, N.Tahar, M.Marini - France 2
France Télévisions

Depuis les années 2000, 9000 buralistes ont dû fermer en France. Les ventes de cigarettes sont en baisse, alors il est nécessaire pour eux de diversifier leurs activités.

En 20 ans, 9 000 bureaux de tabac ont mis la clé sous la porte. Les ventes de cigarettes baissent, ce qui contraint les buralistes à s’adapter, en diversifiant leurs activités. Dans le Haut-Rhin, à Guémar, Annette Beysang a effectué le virage l’année dernière. Elle a effectué des travaux pour 650 000 euros, dont le tiers pris en charge par l’État, dans le cadre du plan de transformation des buralistes.

Vers des retraits d’argent liquide en bureau de tabac ?

Désormais, elle vend des souvenirs, des produits locaux, des boissons et fait relais-colis. Les ventes de tabac ne représentent plus que 50% de son chiffre d’affaires. Pour la buraliste alsacienne, la concurrence de l’Allemagne est aussi un autre facteur, avec des tarifs plus bas. D’autres bureaux de tabac font aussi office de commerce de proximité et l’an prochain, certains pourront distribuer de l’argent liquide.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.