Cet article date de plus de dix ans.

Les banques augmentent leurs tarifs sur les services de base

Une enquête des "Echos" menée sur huit banques montre 26 hausses de tarifs pour seulement quatre baisses.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
En juin 2012, La Banque Postale a supprimé la gratuité des retraits aux distributeurs automatiques à partir du sixième retrait mensuel. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

En 2013, votre banque vous coûtera probablement plus cher qu'en 2012. Les Echos ont épluché les plaquettes tarifaires de huit banques après l'obligation légale de transparence entrée en vigueur en 2011. Résultat, dans son édition du lundi 7 janvier, le quotidien économique a débusqué 26 hausses pour seulement quatre baisses.

Selon le quotidien, "cinq banques sur huit augmentent le prix de la carte internationale à débit immédiat. Ces hausses sont toutefois modérées, suivant de près l'inflation : elles vont de 2% pour la Caisse d'Epargne Ile-de-France à 2,7% pour La Banque Postale". Le tarif des virements externes effectués en agence a aussi grimpé dans cinq des banques étudiées.

Les banques en ligne moins chères

Mauvaise nouvelle aussi pour les clients de La Banque Postale, qui faisait figure d'exception en ne taxant pas les retraits dans les distributeurs automatiques à partir du sixième retrait mensuel : elle y a mis fin en juin. En revanche, la filiale française d'HSBC "a fait le chemin inverse", indiquent Les Echos. Enfin, "quatre banques sur huit augmentent les tarifs de l'assurance des moyens de paiement", allant jusqu'à 8,3% pour la Bred.

Dans un second article, Les Echos rappellent que les banques en ligne restent "sensiblement moins chères". Toutefois, cette gratuité reste sous condition. Pour obtenir une carte Visa chez Boursorama, il faut un revenu mensuel net de 1 350 euros et disposer de 5 000 euros sur son compte. Pour une carte internationale, Fortuneo exige 5 000 euros d'épargne et 1 500 euros par mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.