Le taïwainais HTC, fabricant du Nexus One, a lancé mercredi le Desire : une version améliorée du téléphone de Google

Disposant de quelques mois supplémentaires pour le penser, ce nouveau mobile très attendu est plus abouti que celui estampillé par le géant de l'internet.Peter Chou, CEO et président de HTC, a présenté l'appareil à Barcelone lors du Mobile World Congress, le salon mondiale de la téléphonie.

Le Desire du constructeur taïwainais HTC.
Le Desire du constructeur taïwainais HTC. (DR)

Disposant de quelques mois supplémentaires pour le penser, ce nouveau mobile très attendu est plus abouti que celui estampillé par le géant de l'internet.

Peter Chou, CEO et président de HTC, a présenté l'appareil à Barcelone lors du Mobile World Congress, le salon mondiale de la téléphonie.

Il sera disponible au début du deuxième trimestre 2010 au tarif de 499 euros, hors subvention opérateur.

La technologie et le design du Desire -aussi appelé Bravo, selon le nom de code qui circulait depuis quelques mois- sont similaires à ce que l'on retrouve avec le Nexus One : logiciel d'exploitation Android 2.1 avec grand écran tactile de 9,4 cm de diagonale.

Mais le Desire est équipé de la technologie Sense qui lui permet, entre autres, grâce au HTC Friendstream, d'agréger des flux en provenance des réseaux sociaux web 2.0 comme Facebook, Twitter, Flickr. Il le dote également d'un lecteur de news, de nouveaux widgets et de meilleures performances la navigation et la messagerie.

Une vidéo de présentation du HTC Desire

Niveau photo, le Desire dispose d'un détecteur de visages. Pour la vidéo, il embarque une caméra de 5 Megapixels avec autofocus.

Equipé d'un GPS, la géolocalisation se fait grâce à l'application footprints.

Certains commentateurs français comme étrangers voient dans le Desire le fameux "iPhone Killer" ("tueur d'iPhone"), attendu depuis la sortie du smartphone d'Apple, il y a trois ans.