Le Salon aéronautique du Bourget, un événement très lucratif

Le Salon aéronautique du Bourget ouvre ce vendredi 19 juin ses portes au grand public.

FRANCE 2

Le Salon aéronautique du Bourget, accessible aux professionnels depuis le 15 juin, a ouvert ce vendredi ses portes au grand public. Dans la bataille que se livrent Airbus et Boeing, c'est le premier qui a eu l'avantage. Le constructeur européen a totalisé 421 commandes contre 331 pour Boeing. Un avantage sans grande conséquence, tant le secteur de l'aéronautique se porte bien.
Concurrents, clients, tout le monde aéronautique s'est donné rendez-vous dans ce qui apparaît comme le supermarché des avions. 160 000 clients professionnels, des centaines de délégations internationales et de compagnies aériennes sont présentes.

Pour toutes les bourses

Au Salon du Bourget, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Un peu plus de trois millions d'euros, c'est le prix de l'avion commercial le moins cher du marché. Son fabricant français en vend 50 par an. "Ce qui prime, ce sont les aspects techniques et la sécurité", explique David Fabry, un chef d'entreprise, pilote amateur et nouveau propriétaire de cet avion "peu coûteux".
Géant du secteur ou petit constructeur, le Salon du Bourget aura donc permis aux professionnels de l'aéronautique de remplir leurs carnets de commandes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A400M atterrit alors que François Hollande inaugure le Salon du Bourget le 15 juin 2015.
Un Airbus A400M atterrit alors que François Hollande inaugure le Salon du Bourget le 15 juin 2015. (ERIC PIERMONT / AFP)