Cet article date de plus de douze ans.

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a évoqué lundi la possibilité d'exclure un pays de la zone euro

"Nous avons besoin de règles plus strictes. Ce qui veut dire, en ultime recours, avoir la possibilité de retirer de la zone euro un pays qui ne parvient pas à remettre de l'ordre dans ses finances", déclare Wolfgang Schäuble dans une interview au journal populaire Bild."Cette perspective à elle seule assure une toute autre discipline", ajoute-t-il.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble (à droite), à Bruxelles le 18 janvier 2010 (AFP - John THYS)

"Nous avons besoin de règles plus strictes. Ce qui veut dire, en ultime recours, avoir la possibilité de retirer de la zone euro un pays qui ne parvient pas à remettre de l'ordre dans ses finances", déclare Wolfgang Schäuble dans une interview au journal populaire Bild.

"Cette perspective à elle seule assure une toute autre discipline", ajoute-t-il.

Wolfgang Schäuble, du parti conservateur de la chancelière Angela Merkel, revient sur la nécessité de créer un Fonds monétaire européen. A ses yeux, les règles qui régissent les 16 pays qui ont adopté l'euro comme monnaie, le Pacte de stabilité et de croissance, ne permettent pas de faire face à la crise actuelle.

"Nous avons besoin du FME parce qu'il nous faut des règles plus contraignantes. Le Pacte de stabilité ne suffit pas. A l'époque (où il a été adopté), personne n'envisageait qu'un pays de la zone euro puisse faire faillite", selon le ministre.

Les Européens discutent des modalités d'un éventuel plan de soutien financier à la Grèce, qui croule sous la dette publique.

Dans une tribune libre au Financial Times Deutschland, Wolfgang Schäuble avait déjà évoqué l'éventualité pour un pays de quitter la zone euro, sans toutefois sortir de l'Union européenne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.