La porcelaine de Limoges va enfin bénéficier de l'Indication géographique protégée

Pour s'appeler "Limoges", la porcelaine devra être entièrement fabriquée dans le département de la Haute-Vienne : la pâte, le moulage, la cuisson, et la décoration, sans exception.

Photo d\'illustration d\'une manufacture de porcelaine. 
Photo d'illustration d'une manufacture de porcelaine.  (MEHDI FEDOUACH / AFP)

L'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) accorde l'Indication géographique protégée à la porcelaine de Limoges, après dix ans de démarches du secteur, rapporte, mercredi 22 novembre, France Bleu Limousin. Le décret paraîtra le 1er décembre au Journal officiel.

Pour s'appeler "Limoges", la porcelaine devra être entièrement fabriquée dans le département de la Haute-Vienne : la pâte, le moulage, la cuisson, et la décoration, sans exception.

Un secteur qui représente 1 200 emplois

Une trentaine de manufactures, décorateurs et autres acteurs de la porcelaine pourront profiter de cette appellation en Haute-Vienne, où le secteur de la céramique de luxe représente 1 200 emplois.

L'objectif essentiel du label IGP est de lutter contre les contrefaçons et les abus. France Bleu cite ainsi l'exemple d'une porcelaine asiatique dénommée "Limoge" sans s, d'une production tamponnée "pâte et émail de Limoges" mais fabriquée en Egypte, ou de la porcelaine portugaise estampillée "Limoges" sous prétexte que la pâte vient du Limousin.

La Porcelaine de Limoges est l'une des premières IGP sur des produits manufacturés, avec le Granit de Bretagne ou le Siège de Liffol.