La dernière usine Saupiquet menace de fermer ses portes à Quimper

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
La dernière usine Saupiquet menace de fermer ses portes à Quimper
La dernière usine Saupiquet menace de fermer ses portes à Quimper La dernière usine Saupiquet menace de fermer ses portes à Quimper (france 2)
Article rédigé par France 2 - A. Guin, C. Le Calvé, L. Rochette, M. Alphaise
France Télévisions
France 2
Une page se tourne en Bretagne où la célèbre conserverie Saupiquet de Quimper a annoncé fermer ses portes, mercredi 19 juin. 155 salariés sont concernés par la fermeture de l'usine.

130 ans d'une histoire industrielle française sur le point de s'achever à Quimper (Finistère), où la dernière conserverie de poisson Saupiquet menace de fermer. 155 salariés risquent de perdre leur travail, notamment car les ventes de l'entreprise sont en forte baisse. L'usine tourne à peine à la moitié de sa capacité de production. Un rythme loin du succès de cette marque célèbre pour ses conserves de sardines, de maquereaux et de thons. Les négociations avec la direction sur l'avenir des salariés commencent jeudi 20 juin. Les reconversions seront difficiles, selon une syndicaliste.  

Des marques de plus en plus concurrencées

Le marché de la conserve de poisson est en baisse et les grandes marques sont de plus en plus concurrencées en rayons. L'activité de la conserverie sera délocalisée en Espagne et au Maroc. À moins qu'un repreneur ne soit trouvé, le site de Quimper devrait définitivement fermer ses portes d'ici à la fin de l'année.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.