La cueillette des champignons : une source de revenus non négligeable

France 2 a suivi deux passionnés dans le département de la Lozère.

FRANCE 2

En Lozère, le jeu de piste démarre au petit matin, si possible avant tout le monde pour trouver des champignons. Dans le département, cette traque est presque un sport national. Mickael et Thomas 27 et 29 ans partent à la cueillette depuis qu'ils sont tout petits. Ils ont "leur coin". Le boletus edulis ou cèpe de Bordeaux est l'un des trésors les mieux cachés de la forêt. Il faut avoir le coup d'oeil pour le débusquer. Cette année en plus, il se fait rare.

10 litres par personne

Les deux passionnés arrondissent un peu leurs fins de mois. "Les bonnes saisons, il y a des gens qui peuvent arriver à faire dans les 4 000 à 5 000 euros en trois mois", témoignent-ils. "Nous on ne fait pas ça pour l'argent", assure toutefois les deux hommes. De mi-août à mi-novembre, c'est la ruée avant les premières gelées. Tout le monde peut s'improviser ramasseur. La préfecture a fixé des limites : 10 litres par personne et par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux habitants du département de la Loire sont décédés depuis début octobre en raison d\'une intoxication aux champignons.
Deux habitants du département de la Loire sont décédés depuis début octobre en raison d'une intoxication aux champignons. (PATRICK PLEUL / DPA / AFP)