L'Accorderie, des services et du lien social

Ce réseau d'échanges de services entre particuliers vient du Canada et rencontre un joli succès en France.

FRANCE 3

C'est un concept associatif créé au Canada et qui est arrivé jusqu'à chez nous. L'Accorderie propose aux gens de s'échanger des services sans contrepartie financière.

Depuis septembre dernier à Limoges, 135 personnes sont devenus des "accordeurs". Ralf, ancien déménageur au chômage, propose ainsi de réparer les vélos de la famille d'Elisa, et elle a accepté de garder en pension les poissons de sa voisine.
Et une fois la tâche effectuée, on signe des chèques, pas pour de l'argent, mais pour un échange de temps qui sera crédité sur un compte à l'Accorderie. La personne qui a donné trois heures, pourra ainsi recevoir trois heures d'aide d'une autre personne.

Un vecteur de mixité sociale

Des petits coups de main qui permettent de créer du lien entre les habitants, qui peuvent échanger leurs passions et leur savoir-faire. C'est aussi un moyen de créer de la mixité sociale, puisque le siège de l'association a été placé dans la Zone à urbaniser en priorité (Zup) de l'Aurence. Avec le succès du concept, d'autres locaux pourraient apparaître dans d'autres quartiers de Limoges.

Le JT
Les autres sujets du JT