Cet article date de plus de treize ans.

L'accord entre Washington et l'UBS

L'accord entre les Etats-Unis et UBS prévoit de dévoiler les noms des détenteurs de 4.500 à 5.000 comptes
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Banque UBS (© France)
L'accord entre les Etats-Unis et UBS prévoit de dévoiler les noms des détenteurs de 4.500 à 5.000 comptesL'accord entre les Etats-Unis et UBS prévoit de dévoiler les noms des détenteurs de 4.500 à 5.000 comptes L'accord en question mettra fin à un litige opposant le fisc des Etats-Unis à la banque UBS qui abriterait 52.000 comptes de citoyens américains soupçonnés d'évasion fiscale.

L'accord maintient la notion de secret bancaire cher à la Suisse, selon les journaux qui évoquent les clauses de l'accord qui n'ont pas encore été rendues publiques.S'appuyant sur ses propres enquêtes et sur des articles publiés par la presse américaine, le journal suisse NZZ am Sonntag rapporte que l'accord s'appuie sur un accord fiscal bilatéral signé par la Confédération helvétique et les Etats-Unis en 1996 et que par conséquent, il ne nécessitera aucun aménagement législatif dans les deux pays.

Le groupe UBS évite au passage d'être condamné à une amende qui aurait sans doute été très lourde faute d'accord. L'accord devrait être signé cette semaine, a déclaré vendredi une source à Reuters.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.