INFO FRANCE 2. Révélations sur les méthodes d'optimisation fiscale d’Aéroports de Paris

Bien placer ses filiales pour que les impôts disparaissent, telle est la méthode utilisée par ADP, détenue majoritairement par l'Etat. L'enquête de "L’Œil du 20 h" sur France 2. 

FRANCE 2

Bien placer ses filiales pour que les impôts disparaissent, voilà la méthode d’optimisation fiscale choisie par l’entreprise Aéroports de Paris, propriété à un peu plus de 50% de l’Etat français. "L’Œil du 20 h" a enquêté sur la manière dont l’entreprise, qui pèse 10,5 milliards d’euros, a racheté des parts de firmes turques.

Les investigations de France 2 révèlent l’existence de filiales fantômes en Autriche et au Luxembourg, utilisées pour minimiser la feuille d’impôts d'ADP.

Début décembre, Michel Sapin s’était pourtant montré très clair à l’Assemblée nationale. "Je veux que le secteur public soit exemplaire. Je ne tolérerai aucune implantation qui le serait pour des raisons d’optimisation fiscale", déclarait le ministre des Finances et des Comptes publics, réagissant aux révélations de "L’Œil du 20 h" sur les méthodes d’EDF en la matière.

Une vue de l\'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, propriété de la société Aéroports de Paris, le 11 avil 2012.
Une vue de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, propriété de la société Aéroports de Paris, le 11 avil 2012. (ERIC PIERMONT / AFP)