L'inflation poursuit son envolée en juin et atteint 5,8% sur un an, selon l'Insee

Sur un mois, les prix à la consommation ont augmenté de 0,7%, comme en mai, selon une première estimation provisoire de l'Insee, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège social de l'Insee à Montrouge (Hauts-de-Seine), le 14 juin 2019. (AURORE MESENGE / AFP)

La hausse des prix à la consommation en France s'est encore accélérée au mois de juin pour atteindre 5,8% sur un an, contre 5,2% en mai, selon une première estimation provisoire publiée par l'Insee, jeudi 30 juin. La barre des 5% d'inflation, nettement dépassée, n'avait plus été franchie depuis le mois de septembre 1985.

"Cette hausse de l'inflation serait due à une accélération des prix de l'énergie et de l'alimentation", écrit l'Insee. Résultat : "sur un mois, les prix à la consommation augmenteraient de 0,7%." A ce titre, les prix de l'énergie et des produits alimentaires ont respectivement augmenté de 33,1% et 5,7% par rapport à juin 2021. Côté services, les prix progressent en juin de 3,2% sur un an, au même rythme que le mois précédent. L'institut précise que les prix des produits manufacturés, qui ralentissent à 2,6%, contre 3% en mai, restent stables en raison du début des soldes d’été.

Dans cette première estimation, l'Insee ne précise pas le niveau de la hausse des prix pour les 20% de la population qui ont les plus bas revenus. Ce chiffre sert notamment à réévaluer le salaire minimum lorsque la progression pour cette tranche de la population atteint 2%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.