Inflation : les communes contraintes d'augmenter les prix des menus dans les cantines scolaires

Publié
Inflation : les communes contraintes d'augmenter les prix des menus dans les cantines scolaires
France 2
Article rédigé par
T.Paga, G.Sabin, P.Bouvier, France 3 Dijon - France 2
France Télévisions

En raison de l'inflation, la guerre en Ukraine mais aussi la grippe aviaire, les entreprises de restauration collectives ont augmenté leurs tarifs. Cela se répercute sur le prix des cantines scolaires. 

À Vallet (Loire-Atlantique), le prix de la cantine va augmenter de 5% à la rentrée prochaine. "Ce serait bien que nos salaires augmentent aussi de 5% pour compenser, parce que tout est en train d'augmenter", s'agace une mère de famille. La mairie indique que le déficit de la restauration scolaire s'approche des 300 000 euros. Cette tendance se retrouve dans toute la France. 

Le prix des pâtes a augmenté de 40% 

La guerre en Ukraine, le Covid-19 et la grippe aviaire ont fait augmenter les coûts des entreprises de restauration. Le prix des pâtes est en hausse de 40%, celui des steaks hachés de 25% et celui de la volaille de 30%. "La restauration scolaire, actuellement, on paie 50 000 euros environ. Certainement, on paiera au moins le double", affirme Françoise Van Roy, adjointe au maire en charge du budget de Saint-Julien (Côte-d'Or). Les communes tentent d'adapter les menus, en privilégiant des aliments moins chers. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.