Vidéo La fin de la pénurie de semi-conducteurs n'aura pas lieu avant "plusieurs trimestres", selon le commissaire européen Thierry Breton

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Pour le commissaire européen au Marché intérieur, la pénurie de semi-conducteurs qui pénalise notamment l'industrie automobile mais "ne va pas non plus s'effacer en trois mois".

La fin de la pénurie de semi-conducteurs, qui touche notamment les industries automobiles ou numériques mondiales, n'aura pas lieu avant "plusieurs trimestres", a estimé dimanche 14 novembre le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton, durant l'émission Questions politiques. Thierry Breton assure cependant que "le pic est derrière nous".

"Ça ne va pas durer, a-t-il ajouté. Cependant, cela ne va pas non plus s'effacer en trois mois". Les semi-conducteurs, produits essentiellement en Asie, sont indispensables dans l'industrie électronique. À cause du rebond de la demande après la pandémie, ils sont touchés par une pénurie au niveau mondial depuis le début de l'année 2021.

Pas d'inquiétude majeure pour Noël

Le secteur automobile, où les semi-conducteurs comme les puces électroniques sont omniprésents, est probablement le plus touché. Au troisième trimestre, les usines automobiles ont ainsi enchaîné les journées de fermetures.

Concernant l'effet de cette pénurie sur les achats de Noël prochain, le commissaire européen estime "qu'il y aura sans doute un peu de retard" dans la production, tout en nuançant : "Nous ne sommes pas devant une pénurie absolument dramatique."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.